Découverte de la Brasserie

Nous vivons pour la bière

Nous sommes là pour elle tous les jours. Il est important de ne rien précipiter… Nous pensons à elle quand vous dormez encore… Et le soir elle ne nous laisse pas nous reposer.

Nous faisons ce que nous aimons, nous brassons notre bière avec amour

Petr Kalza, le maître brasseur de la brasserie de Nachod, a fait ses études à l’Université de technologie chimique à Prague au sein de l’Institut de chimie de fermentation et de bioingénierie, avec spécialité Industrie de bière et de malt. Sous sa direction la brasserie propose le plus large portefeuille de bières – au total 15 sortes de bière et 3 bières de saison. Le maître brasseur et son équipe brassent notre bière avec amour, selon les recettes traditionnelles en mettant l’accent sur le choix d’ingrédients de qualité et sur l’originalité.

Découvrez...

la Brasserie Primator
en Vidéo

Nous sommes différents

Nous savons même brasser des bières non traditionnelles et nous savons bien le faire. Notre offre unique comprend 15 sortes de bières. Nous avons été et nous serons les pionniers des bières non traditionnelles sur le marché tchèque. Nous vous présentons différents styles brassicoles des quatre coins du monde. Nous aimons jouer avec la bière, c’est aussi pour cela que nous brassons les éditions limitées de bières de saison. Tous ceux qui dégustent notre bière font désormais partie de l’histoire de notre bière.

Nous évoluons pour vous

La nouvelle bouteille PRIMATOR est d’une forme insolite avec des éléments symboliques prononcés faisant référence à l’histoire de l’art du brassage à Nachod et au métier traditionnel. Les étiquettes, simples et épurées, mettent l’accent sur la sorte de bière. La palette de couleur permet de se les remémorer aisément et de s’y retrouver plus facilement dans le large portefeuille de nos bières. L’emballage se différencie immédiatement des autres bières tchèques. Nous évoluons pour vous afin que vous puissiez nous trouver du premier coup d’oeil.

Nos traditionnelles

Nous avons travaillé afin d’obtenir le maximum de densité maltée et d’amertume houblonnée dans un demi-litre de bière pression. C’est ainsi qu’est née Antonin. Une bière fabriquée de façon traditionnelle tchèque «à 3 trempes» avec une durée de maturation aussi longue que pour les lagers. Déguste l’héritage de nos ancêtres dans une choppe embuée.

Une vraie expérience gustative qui nous rappelle pourquoi c’est la lager tchèque qui a convaincue le monde entier. Son riche goût dense, sa splendide couleur dorée sa mousse épaisse crémeuse, son goût typique et son amertume prononcée persistant vous obligent à la déguster encore et encore et…encore.

Le navire amiral de la brasserie de Nachod qui est apprécié par les consommateurs de plus de 30 pays du monde. Un exemple d’excellence de métier de brasseur qui s’appuie sur la sélection de meilleurs ingrédients et de l’eau. La technologie de décoction à 2 trempes, caractéristique pour la lager de type tchèque, une cave de fermentation ouverte et une maturation longue dans une cave de lager vous apporte une expérience gustative inoubliable.

Une variante brune de lager tchèque créée en utilisant quatre types de malt et de variétés de houblons tchèques. Un mélange de malts spéciaux colorant à cette bière un goût dense de caramel avec des pointes de café noir torréfié et de prunes séchées. Un goût rond de malt, une amertume décente et une mousse veloutée vous inciterons directement à prendre une nouvelle gorgée et à manger un morceau de quelque chose de sucré.

primator_logo_blanc

Notre priorité est de respecter les procédés classiques de brassage de la bière tchèque. Nous ne sélectionnons que les meilleurs malts et houblons tchèques. Nous fabriquons avec la méthode traditionnelle de brassage. La fermentation primaire a lieu dans la cave de fermentation dans des cuves ouvertes. Les bières mûrissent pendant de longues semaines dans la cave de garde. Nous prenons notre temps. Ce métier nous amuse.

Petr Kaluza

Maître brasseur

TOP fermentées​​

Il s’agit d’une bière non-filtrée rafraichissante avec sa caractéristique mousse dense. Il est possible de découvrir dans son arôme, bouquet et goût des tons de banane, clous de girofle, une légère pointe de clémentines. De nombreuses récompenses de concours de dégustation tchèques comme internationales qu’elle obtient tous les ans montrent bien la qualité de cette bière. De toute manière, laquelle parmi les bières tchèques peut être fière d’avoir remporté le titre de la «Meilleure bière du monde» des World Beer Awards à Londres ?

Six variétés de houblon, utilisées lors de la fabrication de cette bière en salle de cuisson et par la suite lors d’un houblonnage à froid dans une cave, créent un profil de goût unique. En forte montée de l’amertume apparaissent progressivement des tons de fruits tropicaux, de résines aromatiques et d’agrumes. La bière se développe progressivement et fait vibrer toute une palette d’autres goûts et odeurs.

Une Ale [eil] typiquement anglaise de couleur ambrée, avec une amertume fine et un corps dense malté. Les houblons sélectionnés avec soin donnent à cette bière un bouquet de résine, de roses, des écorces de pamplemousse ou des traces de groseilles à maquereau. Une montée intense de l’amertume est progressivement remplacée par un goût malté plus sec aux tons de caramel et de fruits secs. Cette dégustation de bière est complétée par la couleur ambrée presque grenat et une fine mousse veloutée

D’un mélange travaillé de six variétés de malt est né une bière brune de type irlandais pleine d’harmonie et de contrastes. Un arôme léger et intense de noisettes, chocolat et caramel se marie et dispute en même temps avec le goût rude de malts torréfiés et d’avoine sèche persistant. Une impression esthétique parfaite close par une fine mousse épaisse

Nos Spécialités

Le représentant typique de la bière type lager de Vienne. Elle doit sa couleur ambrée presque cuivrée et sa densité abondante de malt aux tons de caramel à un mélange accordée à la perfection de quatre types de malt. Son amertume agréablement persistant et son excellente buvabilité lui fournissent les variétés tchèques de houblon. Une démonstration harmonieuse d’un mariage du meilleur de la bière blonde et brune avec un caractère et buvabilité agréables.

Une lager forte d’une magnifique couleur dorée. Son corps réellement robuste est couronné d’une amertume houblonnée et son épaisse mousse stable. Les variétés tchèques de houblon persistant et son goût délicat de malt lui décernent une excellente buvabilité. Cette bière arrive progressivement à maturation pendant presque 100 jours dans les caves de la brasserie. Un exemplaire concentré du meilleur des traditions brassicoles tchèques.

Une immense dose de corps malté rond avec une légère pointe de caramel, un caractère fin et une agréable amertume persistant de houblon. Cette lager unique peut très bien accompagner les desserts ou servir de digestif. Une bière au goût et à au bouquet intenses, la représentante de la catégorie Imperial lager.

Une bière unique, difficile à classer dans une des catégories de bières. Une bière extrêmement forte de couleur brun grenat au goût prononcé doucereux dense, à l’arôme malté avec des tons dominants de caramel, de prunes séchées ou de chocolat ainsi qu’à l’agréable amertume persistant.

Ingrédients et méthodes de fabrication

Malt

Ce sont les malts qui participent de façon primordiale au goût, à la couleur et à l’arôme final de la bière. Ils sont fabriqués dans les malteries à partir des orges de printemps spécialement cultivées. Les malts et céréales suivants sont utilisés lors du brassage du large portefeuille des bières PRIMATOR :

MALT PILS – c’est la base de la bière tchèque
MALT BAVAROIS (munich) – qui est utilisé afin d’apporter une densité et une consistance à la bière
MALT CARAMEL – qui apporte le goût et l’odeur de caramel à la bière
MALT COLORANT – qui apporte une couleur foncée à la bière
MALT DE BLE – ingrédient de base pour donner le goût à la bière Weizenbier
MALT FUME – qui apporte un léger goût de fumé
ORGE TORREFIEE – qui apporte le goût amer de café
ORGE NON-MALTEE – qui apporte la douceur à la bière

Houblon

Le houblon en tant qu’un des trois ingrédients de base pour une fabrication de bière est présent sous forme de cônes séchés de plantes femelles de houblon européen. Il apporte son goût typique amer qui contribue à créer l’arôme caractéristique de la bière. La brasserie PRIMATOR brasse le plus avec les houblons suivants :

SAAZ – houblon doux aromatique
SLADEK – houblon aromatique
Pour les bières de fermentation haute, elle utilise :
GOLDING – houblon aromatique
NORTHERN BREWER – houblon amer

Eau

L’eau de brassage est l’un des ingrédients de base pour la fabrication de bière et sa composition a un impact important sur la qualité du produit fini. Les bières et les sodas de la brasserie PRIMATOR sont fabriqués à partir d’eau de haute qualité provenant de la réserve naturelle des montagnes de Teplice-Adrspach en zone protégée de Broumov. Il s’agit d’une eau de source de qualité qui convient également pour l’alimentation des nourrissons.

  • Empâtage
  • Chauffage
  • Brassage / Saccharification
  • Filtration
  • Cuisson du moût
  • Séparation du trouble
  • Refroidissement
  • Fermentation primaire
  • Fermentation secondaire
  • Filtration de la bière
  • Conditionnement

EN BREF

0
hl de bière par an
0
employés
0
sortes de bières
0
éditions limitées par an
0
récompenses en 2017

Histoire de la Brasserie PRIMATOR

1448  – La première mention de la malterie qui se tenait dans la rue d’aujourd’hui Kamenice.
1495  – Première mention directe d’une brasserie collective de bourgeois qui détenait une licence pour brasser de la bière, qui appartenait aux installations économiques urbaines les plus importantes.

1623  – La nouvelle propriétaire du domaine, Marie Magdalena Trčková, de Lípa, retire aux bourgeois leur permis de brasser. Sa décision a été confirmée par le propriétaire suivant, Ottavio Piccolomini, qui en 1636 a définitivement aboli le permis dans la ville.
1684  – Les bourgeois de Náchod créent, à titre de compensation partielle, une petite brasserie dans leur ferme de Slaný (aujourd’hui Słone) à Kladsko. Là où l’autorité de la noblesse de Nachod ne s’étendait pas et qu’ils possédaient jusqu’en 1872. Cependant, ils ne pouvaient pas boire leur bière à Náchod.

1871 –  Lors de la réunion du conseil municipal du 30 juin 1871, un bourgmestre (maire) Josef Bořík présente une proposition de construction d’une brasserie industrielle, qui est approuvée à l’unanimité. En août, un règlement a été publié invitant à un «référendum sur la brasserie». Une plus grande brasserie industrielle à vapeur était prévue, avec une capacité de 54 hl par lot et une capacité annuelle de 12 220 hl approvisionnant toute la zone environnante. Le projet a été confié à un éminent expert des constructions de brasserie, Ing. Josef Vincenc Novák (1842-1918) de Prague.
1872 –  En avril, la première pierre d’une nouvelle brasserie est posée solennellement et la maçonnerie commence. Le constructeur Karel Tebich de Brno a été élu directeur de la construction par le conseil municipal le 23 mars.
1873  – La première bière est brassée et produite le 6 décembre 1873. En octobre 1873, 17 lots de bière 10° et 11° sont brassés.
1874  – Lors de la réunion du conseil municipal, le conseil de brasserie de six membres a été créé et présidé par Jan Tichý, qui a été élu pour quatre ans et a dirigé la brasserie jusqu’en 1936, date à laquelle elle a été remplacée par le département de brasserie (conseil) de la ville. . Le conseil a également approuvé le nom de l’entreprise: «Brasserie locale à Náchod». En octobre, la première campagne de production de la brasserie a été fermée. Au cours de l’année, un total de 13 858 hl a été fabriqué et 10 912 hl de bière ont été produites, ce qui a dépassé les attentes. Cependant, la brasserie était aux prises avec le manque de glace et d’eau de qualité.
1876  – Pour la première fois, l’exportation de bière Náchod est documentée – 1 536 hl sont exportés vers la Prusse voisine.
1877  – Une bière blonde de 12 ° est brassée pour la première fois. Néanmoins, il est resté longtemps à la pointe de l’intérêt.
1887  – À Noël, la brasserie a commencé à brasser une bière blonde à 13 ° et à partir du 15 juillet, la première bière brune documentée a été produite – le grenat Náchodský fait « dans le style de la vieille Bohème ».
1897  – Compte tenu de la capacité insuffisante attendue de la brasserie, le conseil d’administration propose de préparer un plan complet pour étendre la brasserie à une capacité annuelle de 60 000 hl. Outre la malterie, les caves à bière et la salle de fermentation devaient être agrandies et les machines remplacées. Des plans déjà complets n’ont pas été mis en pratique, car la production annuelle de la brasserie ne progressait plus et s’est stabilisée à environ 27 000 hl.

1908  – Cette année, la brasserie Náchod a commencé à produire la première bière vraiment spéciale – la bière brune « saine » 15 ° « Salvator », qui a été recommandée « principalement aux anémiés et convalescents » et fournie en brasserie d’un quart ou d’un demi-hectolitre en fûts ou en bouteilles par la société Josef Lazar. L’éclairage électrique a été introduit dans la brasserie. La même année, la brasserie Náchod, en tant que membre de l’Union de protection des brasseries (dite cartel des brasseries), a été obligée d’augmenter le prix de la bière de 1 couronne 20 halers par hectolitre. Cela a provoqué une vive réaction de la classe folklorique qui a abouti à des manifestations de rue et au boycott des pubs vendant de la bière plus chère.

1914  – À la suite de la Première Guerre mondiale, il y a eu une réduction radicale de l’approvisionnement en matières premières, qui a dû être résolue en réduisant la qualité de la bière à 3 ° et en utilisant des substituts dans la production (betterave à sucre, maïs, armoise). Le gouvernement austro-hongrois a également augmenté de manière significative les prix de la bière, ce qui, avec la gestion prudente de la brasserie, a permis une production continue tout au long de la guerre, même si la production annuelle de bière est tombée à 3 618 hl pendant la campagne de 1917-1918.

1929  – Construction d’une nouvelle brasserie d’une capacité de 120 hl, les travaux sont confiés à Českomoravská Daněk & Breitfeld, réalisés au cours du premier semestre 1930 avec la modification de l’alimentation en eau et de l’ascenseur. Le coût financier de la brasserie a atteint près d’un million de couronnes.

1930  – La cheminée de la brasserie est surélevée, deux hôtels sont achetés à Hradec Králové (Grado, Stodola) et un pub à Velká Ves près de Rychnov nad Kněžnou, qui est loué à condition de puiser dans la bière Náchod, ainsi que de nouveaux garages et un réfrigérateur dans le une brasserie a été construite. La route entre le pont de Metujský et la porte de la brasserie a également été pavée.

1935  – Introduction de la marque «Náchodský PRIMÁTOR» pour la nouvelle bière brune 12 ° brassée selon la méthode bavaroise composée de malts spéciaux. Cette marque a été documentée pour la première fois le 4/09/1935, enregistrée le 30/12/1935. Avec un bref entracte, cette marque sous la forme de «PRIMATOR» est utilisée depuis.

1937  – À partir de juin, la bière en bouteille a commencé à être mise en bouteille avec des machines de remplissage manuel, qui représentaient à l’époque 30% de la consommation totale. Jusque-là, la bière de la brasserie était tirée uniquement dans des tonneaux de transport en bois et exclusivement dans des maisons d’embouteillage privées appartenant aux propriétaires. Après la chute de la production lors de la crise économique mondiale (en 1935 à 18 400 hl), la production de bière a recommencé à augmenter pour atteindre 25 827 hl en 1938.

1939  – Pendant l’occupation nazie du territoire tchèque, l’approvisionnement en matières premières était limité et seule de la bière de qualité inférieure était brassée (par exemple dans les années 1943-1944 seulement 3,2 ° -3,7 °) mais grâce à une gestion prudente, il y avait aucune baisse spectaculaire de la production de bière et la brasserie a été maintenue dans de bonnes conditions économiques.

1948  – Début d’une reconstruction progressive de la brasserie: acquisition de la ligne d’embouteillage moderne pour la bière en bouteille et d’un nouveau dispositif de refroidissement. Alomg avec l’expansion et la reconstruction de la malterie, y compris un nouveau vapeur et l’introduction d’une tuyauterie de vapeur pour la production de bière et le séchage du malt.

1961  – Création d’une nouvelle entreprise nationale, Východočeské pivovary Hradec Králové, la brasserie Náchod est l’une des usines. En 1967, la brasserie a reçu le titre «The Model Quality Factory».

1968  – En plus de la bière brune 12 ° Primátor, une bière blonde légère 12 ° Extra Special a commencé à être brassée, qui a été déclarée en 1970 la meilleure de sa catégorie en Tchécoslovaquie.

1972  – Début de la modernisation de la brasserie avec la construction d’une nouvelle ligne d’embouteillage. L’usine a célébré son 100e anniversaire.

1983  – La ligne d’embouteillage est complétée par l’usine de pasteurisation par aspersion, qui permet l’exportation de bière Náchod à l’étranger. Cette année, la production de bière non alcoolisée a commencé (comme la deuxième en Bohême). Cette année, la reconstruction de la brasserie a également commencé, lorsque pendant 5 ans, le système d’ébullition à deux pots d’origine a été remplacé par le système à quatre pots en acier inoxydable moderne.

1986  – La production de malt est arrêtée et le projet de bière en fût est transféré à la brasserie Dobruška.

1989  – La brasserie atteint la production annuelle historiquement la plus élevée de 210 165 hl.

1993  – Dès le début de l’année, dans le cadre du processus de privatisation, la brasserie est restituée à la ville de Náchod et est devenue une société anonyme. En début d’année, la ligne d’embouteillage était équipée de la machine à étiquettes KRONES permettant de coller trois étiquettes sur des bouteilles. Par la suite, pendant l’été, il a été équipé du dispositif de mise en bouteille et de contrôle le plus moderne de KRONES, y compris l’usine de pasteurisation en flux FISHER – la production de la ligne atteint 24 000 bouteilles par heure. Après presque dix ans d’interruption, le soutirage en barriques est revenu à la brasserie.

1998  – La brasserie subit une crise de vente et financière importante, la vente tombe en dessous de 110 000 couronnes par hl. et un problème de financement de l’entreprise s’est produit. Le nombre d’employés a fortement diminué et le propriétaire de la ville de Náchod envisage de vendre la brasserie à des particuliers.

1999  – Après l’introduction réussie de bières spéciales de 16% (1995) et 21% (1998), la brasserie commence à produire la bière la plus forte de Bohême avec 24% de bière brune spéciale appelée PRIMÁTOR Double. À l’heure actuelle, il est décidé d’inclure des bières spéciales dans le programme de production, en plus de la production classique.

2002  – La salle de fermentation est complétée par la station promotionnelle de production de levure et d’économie de levure moderne. La brasserie lance la technologie de production des meilleures bières fermentées et la bière de blé Weizenbier est la première à être mise sur le marché. Au cours des années suivantes, une variété des meilleures bières fermentées est complétée par des types de bière non conventionnels, comme le Stout, le English Pale Ale

2003  – La ligne d’embouteillage est équipée de la machine à étiquettes KRONES avec la possibilité de coller des plaques d’aluminium sur les bouteilles et d’améliorer considérablement la conception du produit. L’usine de barriques est complétée par le filtre en profondeur MMS de Handtmann pour augmenter la durée de conservation de la bière en barriques. La brasserie commence à construire l’extension de l’hôtel U Beránka.

2004  – La brasserie commence systématiquement à exporter de la bière à l’étranger. Au fil des années, elle parvient à l’augmenter progressivement et sa part dans la production de bière atteint 25%.

2005  – Au printemps, la construction de l’extension de l’hôtel U Beránka est terminée et à partir d’avril, la brasserie devient l’exploitant de tout l’hôtel, y compris les installations de restauration. Cependant, à la fin de l’année 2008, la brasserie a mis fin à ses activités et la partie hôtelière de l’entreprise a été vendue à la société anonyme BERÁNEK Náchod.

2006  – Achèvement du centre d’accueil moderne, y compris les sièges extérieurs, avec une capacité de 120 personnes.

2007  – La brasserie change complètement le design, en commençant par une nouvelle interprétation du logo PRIMÁTOR et du design des étiquettes.

2008  – la ligne d’embouteillage est équipée d’une nouvelle machine d’insertion de bouteilles dans des caisses et cartons. La station d’évaporation d’azote est construite et le condensateur d’évaporation est remplacé au niveau de l’unité de refroidissement. À la fin de l’année, la brasserie met fin à l’exploitation de l’hôtel U Beránka, en même temps que la partie hôtelière de la société est vendue à la société anonyme BERÁNEK Náchod as

2009  – La brasserie de la société Liberec, LIF as, est vendue. En été, à l’initiative du nouveau propriétaire, la brasserie lance la production d’une nouvelle bière, 11% PRIMÁTOR lager, qui deviendra très rapidement la bière la plus populaire du riche portefeuille sur le marché domestique.

2010  – Un nouvel inspecteur de bouteilles vides et un contrôle automatique de pasteurisation de flux sont acquis pour la ligne d’embouteillage. Une nouvelle marque déposée HRON est enregistrée, conçue à l’origine exclusivement à des fins d’exportation, plus tard, elle est également utilisée pour le marché intérieur.

2012  – La brasserie lance une boisson mélangée de bière de blé avec de la limonade de raisin sous le nom protégé de CHIPPER. L’année prochaine, il ajoute une autre saveur de poire au gingembre.

2013  – La Brasserie reçoit un prix prestigieux pour la meilleure bière au monde pour la bière de blé Weizenbier lors de l’un des concours de dégustation les plus prestigieux de la WBA à Londres.

2014  – Grâce à l’augmentation de la quantité de bière exportée à l’étranger et à la capacité de 33 000 hl, la production totale de la brasserie parvient à augmenter de près de 5%. Brassant la 20e spéciale, India Pale Ale, une bière semi-brune fermentée de haut niveau, symboliquement complète le voyage de 20 ans de «The Specialist in Specials».

2016 – Un domaine est acheté devant l’entrée de la ville dans le village de Vysokov et la construction d’un entrepôt d’expédition commence, ce qui devrait améliorer la situation critique concernant le stockage de la bière et l’organisation des expéditions d’exportation dans la brasserie.

2017 – Au printemps, un nouvel entrepôt d’expédition est mis en service dans la région de Vysokov, où la distribution domestique complète est placée. La brasserie développe le concept de la nouvelle bouteille de bière PRIMÁTOR et travaille en même temps à changer le design des étiquettes.

2018 – La brasserie lance sa propre bouteille en forme et modifie le design des étiquettes qui mettent l’accent sur son savoir-faire.

La première pierre d’inauguration est posée en avril Une année plus tard la première bière est brassée, et elle est exposée en décembre

la marque commerciale de „Nachodsky Primator“ est instaurée pour une nouvelle bière brune de 12°. A part pendant une courte période, cette marque commerciale est utilisée en tant que « PRIMATOR » jusqu’à présent

La brasserie passe dans le secteur public dans le cadre de l’entreprise nationale, Hradecké pivovary, Hradec Králové

Dans le cadre d’une privatisation, la brasserie est restituée à la Ville de Nachod et devient une société anonyme

La brasserie lance une technologie de production de bières de fermentation haute, c’est la Weizenbier qui est lancée sur le marché en premier

La brasserie a un nouveau propriétaire privé

La brasserie est récompensée par un titre de prestige « Meilleure bière du monde » pour la bière de blé Weizenbier lors d’un des plus prestigieux concours mondiaux de dégustation WBA à Londres.

La brasserie lance sur le marché sa propre bouteille ainsi qu’un design d’étiquette retravaillé.

© sources :  www.primator.cz